Mormant-Fontainebleau

Un cliché presque convaincant, sauf le mec là, à droite

 

Deuxième journée de la Coupe du comité après un entretien préalable à licenciement avec le Président durant lequel j’expose mes difficultés à classer des nombres dans l’ordre, j’ai le numéro de Pôle emploi-capitanat en poche au cas où, direction le lointain pays de Mormant à bord du vaisseau spatial de Lionel (l’Enterprise fait pâle figure à côté). On emmène même Charlotte, venue nous soutenir, une vraie colonie de vacances ! Après avoir rejoint Céline, Nico et Alex « le Terrible », place à une rencontre qu’il fallait impérativement gagner :

  • SH1 : je joue le capitaine adverse, il est toujours important, évidemment, de faire un rallye de 3 minutes en fin de 1er set histoire de fatiguer le mental et le physique adverses, une victoire en 2 (quand Martine le demande, j’obéis, on sait qui commande vraiment ici) ;
  • SH2 : Nico l’emporte avec un deuxième plus accroché (21 -12/21-19) ;
  • SD : l’adversaire de Clémentine résiste mais cette pluie d’amortis marche toujours (21 -11/21-11) ;
  • SH3 : Alex le Terrible dispute un premier set avec de beaux échanges mais finit par user la partie adverse (21 -17/21-10) ;
  • DD : pas de difficultés pour Martine et Clémentine en deux ;
  • DMX2 : Lionel et Martine démarrent un peu difficilement (il faut que Mamie aille chez l’ophtalmo, les délais de rendez-vous, que voulez-vous), mais se ressaisissent pour s’imposer 23-21 puis 21-16 ;
  • DH2 : Laurent et moi partons bien mais enchaînons des phases de fautes, pas mal de roulades et de défenses incongrues dans un premier set arraché 21-19, puis nous disparaissons au deuxième (10-21) avant que la paire adverse ne s’évapore à son tour dans le dernier (21-10). On va retravailler notre constance ;
  • DMX1 : un trois sets disputé pour Céline et Nico, la première se prenant un volant venu de l’arrière en plein match mais préservant sa rétine grâce à un réflexe de fermeture de paupière, ouf !
  • DH1 : Laurent et Alex concèdent le seul point de la rencontre contre une paire D7-D7 aguerrie et malgré une tête d’avance au 1er set, Alex va finir par s’appeler le « Demi-Terrible » !

Victoire 8 à 1 savourée autour d’un plantureux buffet, le GPS de Lionel décide de nous faire visiter Blandy-les-Tours by night sur le chemin du retour, et le vaisseau spatial nous ramène sur le coup d’une heure du matin, dodo ! Merci à nos hôtes pour un accueil très sympathique, et suite des débats demain à domicile contre Bois-le-Roi.

Facebooktwitter

Les commentaires sont fermés