Equipe 1-Savigny 4, sans coup férir

Belle discipline, jolis sourires, incroyable efficacité

[terrifié par le talent stylistique du capitaine de l’équipe masculine et sachant pertinemment que le Président dégradera sa note pour faire passer la capitaine de l’équipe 3 en tête de la compétition impitoyable pour les comptes-rendus, l’auteur est pris d’une brève envie de faire une copie d’écran Badnet histoire de gagner du temps…pfff, allez, pour toi public, quel sacerdoce, on a même pris des photos, moi qui honorais la gastronomie régionale…]

C’est sous la pluie battante et pendant qu’Alex fait mine de s’échauffer que je récupère nos adversaires de Savigny 4 à l’accueil, que de moments de bonheur cumulés au poste de garde, bon, les véhicules passent, je retrouve une équipe de garnements impatients, gnagnagna « on pourrait jouer le forfait, non ? », « bon, on y va ? », « tu peux pas écrire mieux sur la feuille de match capitaine ? »,  allez, silence dans les rangs, je suis secondé par la coach Clémentine venue expliquer à Anaïs à quel point le simple c’est génial, il y a encore un peu de boulot (un message enregistré diffusé chaque soir « j’aime souffrir en simple » ? Hé, sacrée bonne idée ça). En selle, donc :

  • SH1 : Benoît a du mal à démarrer face à un jeune dynamique et précis, le premier set s’en va 15-21, du duel de construction intéressant et un effort pour l’emporter au deuxième 22-20 ( !), le roi de la fondue prend une tête d’avance au troisième mais emmental et mental font défaut sur la dernière ligne droite, ce sera une défaite 21-23, grosse bataille !
  • DH : Xavier et Alex sont bien en place et bénéficient de la nonchalance de la paire adverse, ce sera plié en deux sets avec une bonne avance, par ici le point ;
  • DD : nos deux mamies, après quelques ajustements de placements (« recule, Martine, recule !»), canalisent les dégagements et attaques de la jeune joueuse du double adverse, deux sets larges ;
  • SH3 : Alex gagne, c’est son métier, là encore en deux (21-13/21-14) ;
  • SH2 : le capitaine-diesel comment trop de fautes dans le premier mais l’emporte 21-18, première moitié du deuxième set équilibrée puis bonne série de points grâce aux encouragements de Martine ;
  • SD : match difficile pour Anaïs face à une D8, mais l’amour pour le simple ça se construit dans la durée ! Défaite en deux ;
  • DMX : Benoît a pansé ses plaies et place ses fameux amortis, premier set accroché 21-19 puis grosse domination dans le deuxième (21-09), on ne concèdera pas de point défensif à nos adversaires du jour !

Belle victoire et troisième succès pour la 1, on fera gaffe au match retour vu que Savigny n’était pas au complet, et on déguste le cake d’Alex (ah non, d’Hélène, merci à elle !), qui manque de mourir étouffé en avalant la préparation de Martine, qui n’avait pas digéré sa remarque précédente sur le supposé manque de cuisson d’un autre gâteau, c’est ça l’équipe 1, un amas de rancœurs et de ressentiments qu’il faut rediriger vers l’adversaire…et on se prend à rêver d’une destinée glorieuse pour l’équipe 1, mais il faudra pour ça faire un petit exploit face à Sénart 6 la semaine prochaine ! En seront-ils capables ?

Ils chahutent à la moindre occasion, restez en ligne ! EN LIGNE !

Facebooktwitter

Les commentaires sont fermés