Equipe 1 : Trajectoire sinusoïdale

Aujourd’hui, un compte-rendu « duo » avec nos matchs contre Evry-Grégy et Pontault-Combault :

Vendredi 14, le capitaine vit sa journée brutalement obscurcie par un message d’Anaïs : l’inconsciente avait osé faire autre chose que du badminton [NB : toute activité donnera désormais lieu au dépôt d’un formulaire en trois exemplaires auprès du secrétariat du capitaine, qui se réserve le droit de refuser sorties familiales, sportives, culturelles et autres excuses professionnelles, sans justification] et s’était bloquée le dos au squash la veille…sueur, tremblements, mails, coups de téléphone, prières et supplications ne firent rien à l’affaire dans le pire des scénarios possibles puisque les autres équipes avaient toutes joué la J6, la réserve était indisponible, bref, le maestro d’opérette, le bras douloureux, emprunta le chemin d’Evry-Grégy avec l’inusable mais non-découpable Martine et un DD forfait de base, un Manu encore semi-blessé, seul Xavier avait l’air en forme : bon, l’affaire fut vite emballée, puisque seul le mixte fut sauvé au bout de 3 sets, on ne s’étendra pas sur les détails du naufrage, hormis pour avancer quelques prétextes usuels, à savoir la lumière jaune du gymnase, le fait de jouer un vendredi, les problèmes intestinaux, l’alignement astral défavorable…tout ce qui occupe les discussions lors des retours de défaites en déplacement, quoi. Pas terrible.

Pas de repos pour les braves puisque nous recevions Pontault-Combault mardi 18, avec un retour à un effectif complet et plus en forme, ce qui donna :

  • du 3 sets sur les deux premiers SH, matchs serrés malgré l’écart théorique de classement (Benoît joue un D8 et moi un P10), on l’emporte en suant ;
  • DD : un peu de confusion dans le premier set mais Martine et Laetitia, l’oeil batailleur, l’emportent en deux sets (21-18/21-8) ;
  • DH : Alex avait l’air encore plus râleur que d’habitude (oui oui c’est difficile à imaginer) et, malgré le bon départ, une petite crise de fébrilité empêche notre paire d’aller chercher un troisième set (21-23/19-21) ;
  • SD : Laetitia fait souffler son adversaire, qui ne résiste guère (21-9/21-7);
  • SH3 : Alex avait prévenu sur le banc en envoyant bouler son capitaine adoré: « pfff, c’est bon, je peux perdre ce match », le problème c’est qu’il tient fort bien ce genre de promesses, on ne commentera pas plus sa prestation en dehors de sa capacité à lancer sa raquette ?!?
  • DMX: de l’échange énervé et un premier set perdu 23-25, puis une couverture impeccable au filet de Mamie Martine, conjuguée aux coups finauds de Benoît et ça passe en 3.

Un 5-2 qui remet l’équipe dans le bon sens, on finit les matchs allers avec 4 victoires et 2 défaites, et la deuxième place comme objectif toujours atteignable ! Avec un buffet de Nöel somptueux, ça va mieux ! Bonnes fêtes à tous !

Alex a-t-il mérité sa pitance ?

 

 

Facebooktwitter

Les commentaires sont fermés