6-1 ou rien pour l’équipe Mixte 3 !

Après notre défaite face à Château Landon 6-1, ça sentait le match piège à plein nez pour notre déplacement à Pringy qui semblait plus à notre portée…

Après une exfiltration de notre Julie par l’Equipe 2 qui la condamnait à nous abandonner, un Jeff absent, un Flo malade qui nous préparait mentalement à sa défaite depuis une semaine, des Moldaves un peu trop envahissants qui nous contraignaient à nous expatrier dans le Gymnase de Perthes…un peu trop de faits bien inquiétants avant de se rendre à cette rencontre N°2 la fleur au fusil.

Et pourtant il n’en fut rien…un carnage, une boucherie ou comment repartir chez soi le plein de confiance prêt à intégrer l’Equipe de France (ok je m’emballe).

SH1: Notre valeureux capitaine en second s’est sacrifié pour aller affronter le mieux classé en simple…quel esprit d’équipe ! Un filet capricieux, un éclairage bien foireux…un premier set accroché mais perdu 22/20, Pierre-Denis sue à grosse goutte et repart à la guerre pour un 2nd set accroché. Il rend les armes à 21/16… En même temps c’est toujours respectueux de laisser un point à l’adversaire en remerciement du buffet Beaujolais-bière, charcutaille et quiche maison offert à 23h…le savoir vivre à la bellifontaine!

Après ça ce fut en carnage en bonne et due forme

DH : Dès les premiers échanges, Thibault et moi étions rassurés, notre paire fonctionnait comme en 40, et annonçait de bons auspices pour ce match. Le stress, la peur de gagner, des recruteurs au bord du terrain qui observent notre jeu ,-) on gagne ce premier set sans difficulté mais on leur laisse quand même 14 points… sympa . On sort notre esprit Tueur à gage de la poche et on envoie du lourd au 2nd, 21/6… Ça c’est fait, première victoire de la soirée !

SH2 : Attention… on attaque The match de la soirée côté homme Flo, le malade imaginaire qui nous a « survendu » sa possible défaite depuis le début de la semaine pour mieux nous faire savourer son art du rebondissement. Elu « Homme du match » la semaine dernière, Flo perd son premier set 21/19. La tête toute rouge (alors que le beaujolais n’est toujours pas débouché, nous faisant le sketch du mec qui n’a plus de souffle), à l’entame du 2nd set, j’avoue qu’on est pas trop serein au bord du terrain. Et là, le miracle eu lieu où hypothèse 2, prise d’un produit inscrit sur la liste de l’Agence mondiale antidopage…? Ce mystère restera dans le fond d’une bouteille de beaujolais nouveau,  mais en même temps, peu de chance qu’il doive uriner dans un flacon à la fin du match… Astérix revient sur le terrain et il enchaîne 21/14, 21/16, le mentalist a encore frappé… respect !

SH3 : il y a des jours qui ne s’oublient pas et celui-ci restera unique pour Thibault. Premier simple en rencontre officielle et première raclée, ça se fête 21/6 – 21/5 Les aléas du règlement font que notre poulain va devoir faire ses armes en SH3 encore quelques temps. Nous verrons bientôt si le coaching JL porte ses fruits dans des matchs plus serrés!

DD : Fanny et Alex en mode Warrior pour ce Double Dame qui aurait pu mal tourné mais qu’elles ont finalement remportées dans le stress, la volonté et … avec les précieux conseils des coachs au bord du terrain! Le premier set ressemblait plus à un gagne terrain qu’à un match de bad, (je sais c’est méchant) on sentait les Filles stressées et l’assurance des adversaires allait crescendo… des fautes, des cadeaux de Noel en veux-tu en voilà, 21 /15 il fallait repartir au combat. Coach Pierre-Denis et moi-même ne lâchions rien, de vrais Pom Pom girls en short, les filles gagnent facilement le 2nd 21/13 set et regonflées à bloc elles arrachent la victoire 21/17. Elles tombent dans les bras, On aurait dit qu’Alex venait de gagner au Loto… il était temps pour les coachs de les laisser entres elles, ça devenait gênant !!

DM : La victoire déjà acquise, notre DM arrive relâché, sans pression mais là encore, une vraie boucherie, pas de quartier, pas de prisonnier ! Regonflé comme jamais par l’ivresse de sa victoire en double avec Fanny, Alex et Mister President sont en osmose… Que dire, en fait j’ai pas vu le match, je refaisais un p’tit double à la bonne franquette avec Thibault. Au vue du score 21/9 – 21/11  ça ressemblait plus à une formalité qu’à un combat… nous en étions à 5-1 pour Fontainebleau et la soirée n’était pas finie.

SD : What the Fuck ! Quel match ! Fanny Cap’tain Caverne contre Emmanuelle. Un match sous un silence de plomb, tout le public amassé de part et d’autre du terrain, une ambiance pesante, si si on y était. Un premier set accroché mais perdu 21/19 Avec Pierre-Denis, on devenait fou, Fanny n’appliquait pas nos conseils, se faisait dépasser par la même routine par son adversaire… elle le fait exprès ou elle est têtue notre Cap’tain ???? ;-))) Mais en fait Fanny avait un plan, Emmanuelle ne pouvait pas tenir cette cadence tout le match et Fanny le savait (enfin je crois). Le 2nd set remporté 23/21 et un coup sur la casquette pour « Manue » qui se voyait déjà faire la danse du ventre. On entame donc le 3ème set et c’est là que le plan de Cap’tain se referme. Fanny accélère, suit enfin nos conseils (merde alors on sert à quoi sinon!) Emmanuelle est en souffrance, 19-13…7 balles de match, normalement c’est finger in the nose… bah faut croire que non. Emmanuelle enchaîne 6 points d’affilés, jusqu’à ce moment où Fanny, à l’agonie sort le point qui tient du miracle (un équivalent retourné ciseau dans la lucarne au foot mais en fermant les yeux…) Emmanuelle est sous le choc, Fanny s’excuse encore (note de la rédaction : tout le match Fanny s’est excusée d’avoir marqué des points…plaisir d’offrir comme dirais certains !) balle de match et bimmm… The Winner is Cap’tain Caverne…quelle classe !!

Bref, après une rencontre compliquée face à Château Landon perdue 6-1 et malgré quelques frayeur et tensions nous remportons la soirée face à Pringy, 6-1. Nous ne savons pas trop quel est notre vrai niveau, réponse la semaine prochaine contre Bois le Roi …ou pas !

CR écrit par le Moussaillon JL ! Merci pour cette belle plume!

Facebooktwitter

Les commentaires sont fermés