Le vent souffle sur les plaines / Fontainebleau 2 – la Rochette 3

Le vent souffle sur les plaines, de la forêt bellifontaine
Je jette un dernier regard sur mon canap’ ma bière et mets une laine
Audrey la capitaine courage est venue me chercher
Les druides ont décidé de mener le combat au CNSD
Là où tous nos joueurs, des guerriers à raquettes,
Après de grandes batailles se sont imposés en maîtres
C’est l’heure maintenant de défendre notre gymnase
Pourtant c’est pas gagné avec cette bande de nazes
Toute l’équipe 2 s’est réunie autour de la capitaine
Pour l’écouter nous haranguer d’un discours plein de haine
Après cette prière avec JB Yoann et Benoît mes frères
Contre la Rochette nous étions prêts à croiser le fer
Plein de courage, nous nous sentions de taille
Pour Audrey il fallait être grands et fiers dans la bataille
Car c’est la première fois que Benoît va p’têtre marquer un point
Pour enfin devenir digne, de la tribu de Baudouin

Dans le gymnase oh oh de Baudouin lallilinlin
Dans le gymnase oh oh j’ai pu entendre des bruits de bois
Dans le gymnase oh oh de Baudouin lallilinlin
Dans le gymnase oh oh ce s’rait cool de gagner pour une fois

Après un échauffement plein de smash et d’amortis
JB la raquette en main courait vers l’ennemi
La lutte était terrible c’était du bad paillettes
Mais notre ami simpliste s’est incliné en 3 sets
Mes frères tombaient l’un après l’autre devant mon regard
Benoît puis Yoann en 2 sets face à tous ces barbares
Des smashs des lobs des bandes dans le terrain d’Eden
L’équipe de Fontainebleau n’est pas au bout de sa peine
Comme ces jours de merde, où Julie se traîne
A la limite du règne du bois et de ma peine
Fallait-il continuer ce combat déjà perdu
Mais telle était la fierté de toute la tribu
La lutte a continué comme ça jusqu’en double hommes
Défaits de peu en ayant donné leur maximum
Fallait que l’on défende le gymnase de nos anciens
Et pour toutes les lois de la tribu de Baudouin

Dans le gymnase oh oh de Baudouin lallilinlin
Dans le gymnase oh oh j’ai pu entendre des bruits de bois
Dans le gymnase oh oh de Baudouin lallilinlin
Dans le gymnase oh oh ce s’rait cool de gagner pour une fois

Au bout du gymnase on entendait le son d’une bière ouverte
K’ro et Julie en 3 sets étaient restées alertes
Avaient-elles compris que seules les filles ramenaient des points
K’ro ayant déjà vaincu l’ennemi en simple 1
La Rochette repartait, je ne comprenais pas
Tout le chemin qu’ils avaient fait pour en arriver là
Quand sur la feuille de match mon regard se posa
On a perdu encore une fois voilà pourquoi
Mes doigts se sont écartés tout en lâchant ma raquette
Encore un soir où on s’est pris une bonne piquette
Bordel j’en ai ras le cul de ne pas arriver à gagner
De ce soir noir de notre histoire que j’ai conté
Le vent souffle toujours sur la forêt bellifontaine
Et j’ai rejoint le buffet, ouvert une Grimbergen
A ce moment je me suis dit changeons de capitaine,
Pour la survie en D3, de la tribu de Baudouin

Dans le gymnase oh oh de Baudouin lallilinlin
Dans le gymnase oh oh j’ai pu entendre des bruits de bois
Dans le gymnase oh oh de Baudouin lallilinlin
Dans le gymnase oh oh ce s’rait cool de gagner pour une fois

Et sinon les scores:
JB perd 21-15/14-21/14-21
Benoît perd 21-23/09-21
Yoann perd 14-21/17-21
K’ro gagne 21-09/21-19
JB/Benoît perdent 18-21/21-18/16-21
K’ro Julie gagnent 16-21/21-15/21-18
Pierre Julie perdent 19-21/15-21

Facebooktwitter

Les commentaires sont fermés