Petite annonce vue sur equipe1.fr : capitanat à saisir

La prise en compte de la susceptibilité de tes coéquipiers ne te fait pas peur ? La gestion des paires sur la base d’un tableau Excel croisant l’ensemble des performances des joueurs sur les trois dernières années te semble être un défi intéressant à relever ? Tu aimes écrire des articles pour le compte du club puisque les mêmes coéquipiers, toujours aussi cauteleux, te disent qu’ils feront forcément moins bien que toi ? Tu remportes un match de temps en temps ? N’hésite pas, le poste de capitaine est pour toi !!!

L’équipe 1 avait un match en retard à jouer contre la Rochette et prit donc le chemin qui lui permettait d’envisager de rattraper le Châtelet au classement, avec quelques kilos en plus puisque les fêtes étaient passées par là.

Une bonne synthèse

Début des hostilités avec un Johann opposé à un grand gaucher qui place ses volants, pas son type d’adversaire favori et il souffle sans trouver la solution et perd en deux sets. Au SH2, Manu assure comme toujours (il doit être à 100 % de victoire depuis le début de la saison) et l’emporte face à Baptiste.

Au SD, Clémentine démarre bien contre une D8 et l’emporte sans problème au premier 21-15, mais son adversaire contre-attaque et perturbe son jeu, ce sera perdu au bout d’une longue bataille au troisième, malgré les conseils toujours avisés de notre éminent coach Benjamin…Clémentine ne se souvenait même plus d’avoir perdu un simple !

Après un DH déroulé sans difficultés par Manu et ledit éminent coach, place au mixte: Caroline et Johann ne s’entendent pas sur tous les volants et perdent le premier set 24-26, puis vont chercher le troisième 21-18, mais finissent par s’incliner sur le même score au dernier round.

Pendant ce temps, j’entame mon match contre Maxime au SH1, beaucoup de fautes de part et d’autre mais un premier set qui tourne à mon avantage, avant de faire une excellente série de fautes directes au deuxième…dans le troisième – attention, la justification de ma lettre de démission approche – je ne trouve pas mieux que de reproduire exactement le même scénario qu’au dernier match en menant 17-13 mais en me faisant remonter, et à 20-19 c’est le moment de placer l’enroulé décisif, manque de pot celui-ci reste coincé dans le filet, et deux fautes s’ensuivent, encore un point perdu bêtement !

Nous voilà menés 4 à 2 et Martine et Caroline sauvent le point défensif en trois sets, avec des sueurs froides à la fin du troisième cependant puisqu’elles laissent leurs adversaires revenir à 19-20…mais sécurisent le dernier volant !

Défaite dommageable mais pas insurmontable pour la suite, on se remet à la salade verte et on se ressaisit !

Facebooktwitter

Les commentaires sont fermés