Equipe 1, Saison 11, Episodes 10-11

La paresse du rédacteur de l’équipe 1 va croissant et ça se voit, va-t-il finir par mettre un scan de la feuille de match en résumé ? Ce n’est pas exclu…bon, et si on parlait quand même des deux dernières rencontres de l’équipe Rolls Royce de Fontainebleau ? Et avec des photos qui ne feront pas honneur à la déontologie journalistique bien sûr !

Episode 10 : Montereau

Après un arraché 4-3 à l’aller, il fallait jouer Montereau le 30 janvier. Tout juste revenu des Ardennes, c’est avec un peu de retard que le capitaine rejoignit un gymnase monterelais dans lequel la disposition des terrains a heureusement changé, n’exposant plus les joueurs à un désagréable aplatissement contre le mur du fond en reculant. Et en avant contre nos hôtes diminués de leur capitaine, Jessica, blessée en simple, qui diagnostiquait : « le simple, c’est peut-être à éviter à partir d’un certain âge  » …mais non, voyons ! On lui souhaite évidemment un prompt rétablissement.

Début des hostilités avec le DD Caroline-Martine, qui s’imposent facilement en deux sets 21-09/21-09, et hop Caro peut s’en retourner boire une bière, quelle efficacité ! Au SH3, j’ai fait appel à JB en l’absence des fâcheux Benoît et Benjamin, qui se prélassaient en vacances, notre mercenaire assure un match bien disputé face à Hedi et reste appliqué en deux sets serrés (21-19/21-19).

JB (ou Manu? Ou un autre?) en pleine concentration

Manu est en pleine forme au SH2 et allie construction méthodique, défense impeccable et smashs à tout va, nouvelle victoire en 2 sets (21-08/21-16), il faut qu’il fasse des tournois le bougre ! A l’inverse, je me fais promener par les volants bien placés de Romain au SH1 et n’arrive pas à négocier un troisième set (07-21/17-21), un point perdu, tandis que Clémentine souffle et patine au SD contre Marion, rien ne passe ce soir (12-21 au premier) ! Les coachs se succèdent néanmoins sur le terrain et le deuxième est sauvé 21-17, c’est reparti avec les rames pour finalement l’emporter 21-18, on a eu peur !

Aucun problème pour le duo de choc Manu-Martine en mixte, ce sera un peu plus laborieux pour JB et moi-même en DH avec un démarrage type diesel (14-21 au premier), mais on se ressaisit après l’intervention aussi bienveillante que tranchante de Manu : « Mathieu, tu vas monter au filet oui ou merde ? » et on s’impose 21-10 et 21-16.

Un large 6-1 bienvenu ! Et merci à JB qui devait se lever quelques heures après pour aller bosser !

Episode 11 : Le Châtelet

Le match retour devait nous permettre de nous battre pour la première place et les troupes étaient motivées (ils réclament tousssssss la D2, mais à condition de ne faire que des matchs à domicile parce que le Nord c’est trop dur, trop loin ? Hmm, ça se discute peut-être). Bref, nous étions chauds après la dérouillée du match aller, là aussi la capitaine adverse était absente, mais cette fois remplacée par une joueuse D7-R6-R5 !

Martine et Clémentine s’y collent en double dames et se battent bien avec moults rallyes contre Elodie et Anthinéa, mais s’inclineront hélas au troisième set (18-21/21-19/18-21) : en contrepartie, Anthinéa avait décidé d’offrir le simple dames à Clémentine assez facilement, en deux sets larges.

Clémentine (ou Martine ? ou Caro? Ou une autre?) en parfait équilibre à la réception

En double hommes, Benoît s’est encore fait réprimander pour ses excès fromagers en Savoie, nous avons la raquette engluée au premier set avec des fautes stupides (12-21), on se réveille au deuxième 21-17 avec le retour du blocage-au-filet-qui-tue de l’ami Benoît, c’est plus sûr face aux smashs toujours difficiles à défendre de Jefferson ! Mais on dévisse dans la deuxième partie du troisième set, laissant le point à la paire adverse (15-21).

Nous atteignons le 2-2 avec un Manu qui expédie le SH3, que dire à part qu’il est impitoyable ?

La soirée est marquée par un étrange phénomène puisque Benoît et moi-même remportons nos deux simples dans les mêmes conditions : menés et/ou en danger, mais bénéficiant de fautes adverses et retrouvant un niveau de jeu que l’on pensait disparu ! Deux fois 22-20 pour lui contre Jefferson, deux fois 21-19 pour moi face à un Valentin un peu trop pressé de finir les points.

La rencontre était d’ores et déjà gagnée avec 4 points, mais il restait un mixte utile pour ne pas concéder de points défensif et passer pour de bon premier au classement. Manu et Martine démarrent bien en l’emportant 21-16, mais la paire adverse met fin à une série de fautes et va chercher un troisième set qui tournera en défaveur des Bellifontains, sur fond de dé-coordination de nos deux vétérans. Un schéma tactique qui sera révisé et analysé en profondeur !

En conclusion, une bonne opération qui relance la compétition : à égalité avec le Châtelet au général (40 points), nous pouvons espérer finir premier…en remportant les rencontres qui restent, tandis que l’équipe 2 se voit assigner une tâche claire : ne pas perdre 7-0 face audit Châtelet, voire les battre ?!? La voie vers la montée en D2, ou du moins vers des barrages, est en tout cas ouverte !

Facebooktwitter

Les commentaires sont fermés