Vernou 2-Equipe 1 : mais où est passé ce point ???

« Il en est où ton compte-rendu ? » « Bof, La 2 a pas fait le sien, alors le retard, qu’est-ce, sinon un concept tout à fait relatif ? »

Nous arrivions à Vernou un mercredi soir en prenant la route dans un début de soirée déjà bien noir : pour une fois au volant, j’avais récupéré un Manu tout perclus qui se lamentait sur le siège passager sur le thème « Bon, j’ai le dos en vrac, l’épaule quasi-déboîtée, mais je vais essayer de jouer…enfin, Benjamin pourrait jouer à ma place, mais…« [les propos suivants ont été censurés au nom de la sauvegarde de la cohésion de l’équipe, NDR]. Heureusement, à l’arrière, Martine se disait prête à en découdre et à remporter tous ses matchs du jour. Une énergie inépuisable qu’elle met régulièrement au service de ses partenaires mentalement défaillants, car il y en a quelques-uns dans cette équipe…

« Ah non pas de photos hein ! » Ou la modestie de Martine aka « Grey Panther »

Nous débutâmes par le simple dames, le simple 1 et le simple 3, ce qui donna : un SD qui commença par un premier set dangereux pour Caro, dont les fautes gâchent un avantage pourtant assez net dans la construction, mais ça passe à 24-22, ouf, avant un deuxième set mieux conduit (21-14). De la même manière qu’il faut répéter au capitaine d’attaquer, on psalmodiera aux oreilles de Caro « Calme-toi et poseeeeeeee » !

« Je dois contrôler mon impulsivité. Je dois contrôler mon impulsivité. Je dois contrôler… » Caro

Avant son SH3, Manu, à force de plaintes, en est venu à réclamer un soin par le coach-guérisseur Benjamin, qui lui masse/massacre le dos pendant quelques minutes, par souci de protection de la jeunesse cette scène n’apparaîtra pas graphiquement.

« Oh putain il m’a fait mal ce con, la souffrance est-elle donc incontournable en ce bas monde ? » Manu, guerrier vétéran

Le remède fut apparemment efficace puisque son SH3 fut vite expédié, 2 sets à nouveau, what did you expect ?

Au SH1 en revanche, Benoît, malgré les encouragements et suppliques de ses partenaires, trébucha sur son propre énervement et en vint à perdre contre Laurent (21-18/22-20), contre toutes les prévisions d’un capitaine qui avait tablé sur un 7-0 ce soir…aïe aïe, il va vraiment falloir que notre Benoît retrouve le chemin de la régularité et du succès !

« Je peux gagner. Je veux gagner » A copier 100 fois !!!

Après cette déconvenue, les débats furent plus rapidement conclus au SH2 pour moi face à Pascal (21-14/21-10) malgré quelques mauvais services (ah bon??), ainsi qu’en double hommes, avec un Benjamin qui avait fini de pester sur sa longue journée et un Manu régénéré (21-11/21-18).

Deux sets également en double dames avec Martine et Caro aux manettes (21-11/21-16), un mixte qui voit Benoît se reprendre, fouetté énergiquement par Martine, même si un troisième set a été évité de peu (21-14/22-20).

Et donc pas de point bonus malgré cette victoire large, la deuxième position au classement final semble être notre plus probable horizon, avec sans doute du barrage au bout du chemin ! Next round : match avancé contre Provins mardi 10 mars, en même temps que la masculine. Réservez vos places avant que cet événement planétaire ne soit complet !

Facebooktwitter

Les commentaires sont fermés.