La malédiction s’abat de nouveau sur nous ! 

Généralement, j’aime bien quand un plan se déroule sans accroc (vous devez avoir la ref pour les plus vieux), j’aime bien anticiper le coup d’après mais là, il faut avouer que je ne l’avais pas vu venir. Avec un genou déjà mal en point, j’avais décidé dès le début des Interclubs de ne pas sélectionner Andy en simple pour le préserver au maximum.

Mais la fracture du pied n’était pas prévue dans le plan !

Le sort s’acharne ou le retour de la malédiction !

Petit rappel : l’an dernier, après seulement 2nd journée nous perdions déjà notre top player féminine (Alexandra) et ce pour toute la saison, ce qui ne nous empêcha pas de gagner le championnat non sans mal (mais ceci est une autre histoire). Cette année, toujours après la 2ème journée nous perdons Andy pour un délai indéterminé qui pourrait même aller jusqu’à la fin des Interclubs. Hasard, malchance… ? Quoiqu’il en soit il est désormais temps que kiki le magicien nous sorte de son chapeau celui qui nous a marabouté et qu’on le fasse sécher sur un crochet dans un vestiaire !

Pour cette 3ème journée, nous recevons Gretz-Tournan, la grande transhumance des Nordistes continue (un joueur m’a d’ailleurs avoué avoir pris un jour de télétravail pour être à l’heure au CNSD car il avait 1h30 de route de son domicile (Bussy St Georges), sympa les interclubs !)

Encore quelques rotations de compo à dose homéopathique de manière à faire participer tout le monde tout en préservant les paires performantes, mais en gardant l’objectif du soir : La victoire ou rien !

Et c’est reparti pour le roman photo du Round 3

SH1 : Monsieur 100% est tombé ! Quel marathon pour notre Quentin ! Un match miroir compliqué contre un joueur qui avait le même jeu que lui. Tout pour la défense, des amortis croisés et on fait durer le plaisir. Après deux sets équilibrés, ils se retrouvent pour l’assaut final et malheureusement à 3 points du match, Quentin cède au 3ème  set  17-21 en prenant trop de risques. Pas loin.

SH2 : Tout auréolé de son titre en Série P/NC (excusé du peu !) au tournoi du Châtelet la veille, Le Kiki arrive confiant et le torse gonflé mais assez méfiant en voyant un adversaire plus grand que lui. Finalement, pas le temps de stressé, le match est une démonstration d’Houdini en 2 sets secs : 21-14 / 21-07.

SD : Maéna a presque retrouvé son service, c’est quand même une bonne nouvelle ! et du coup elle s’est rendu le match encore plus facile. Déjà qu’elle avait de la marge sur ses adversaires, ça en devient presque gênant sur certains échanges. Mais comme tous les points sont bons à prendre, qu’on n’a pas tant de marge que cela sur l’ensemble de la rencontre, on ne va pas se gêner, on engrange ! Match gagné en 2 sets : 21-11 / 21-06

C’est désormais elle qui endosse le costume de Mme 100%, no stress !

DH 1 : Le retour des vedettes : j’ai reconduit la paire des cadors Yoyo / Thibaut à la suite de leur exploit de la semaine dernière. Je leur devais bien ça ! Mais encore tout abasourdi par son concert avec Madonna la veille, le Melon peine à rentrer dans son match. Un 1er set expéditif, on ne reconnait pas nos garçons. Un petit remontage de bretelles plus tard, une tactique modifiée pour coller au jeu de leurs adversaires et voici nos 2 larrons en foire repartis pour leurs exploits. Une belle remontée et une victoire en 3 sets : 12 -21 / 21-18 / 22-20

DH2 : Il était temps pour Captain Cavern d’enfiler le costume rouge associé à Thomas pour participer à la fête. Il est vrai qu’avec 8 mâles Alpha dans l’Équipe (euhh 7½…pardon) pas évident de faire tourner des paires efficaces et trouver le bon dosage par rapport aux différents adversaires. Notre 1er set est accroché, défile à vitesse folle à coup de butoir et gagné 22-20. Ensuite, tout ne s’est pas passé comme prévu. Était-ce les effluves des croque- monsieurs qui venaient chatouiller nos narines et qui nous appelaient ou tout simplement une série de fautes à n’en plus finir qui ont eu raison de nous. On ne le saura finalement jamais. Défaite en 3 sets.

DD : Retour du duo Émilie / Maéna qui avait déjà brillé à Mormant. Cette fois-ci, ce fût vraiment plus simple et j’irai jusqu’à dire que nos filles étaient frustrées à la sortie de ce match trop expéditif en 2 sets. 21-06 / 21- 03. On les reverra très vite avec des adversaires plus coriaces !

Dmx / Laura, notre Cheffe Cheerleader n’était pas au top ce lundi. Elle avait perdu son mentor, il avait perdu sa muse et Thomas avait la lourde tâche de remplacer The Coach qui observait tout ça du bord du terrain. Quelle pression ! Ce que l’on croyait être un match tranquille se transformait finalement en cauchemar pour nos 2 complices du soir qui se cherchaient sur le terrain. Je crois que j’ai vu le Coach verser une larme (non je déconne) car il aurait voulu en être. Défaite sans appel en 2 sets 14-21 / 20-22. Mais à ce moment-là, on avait déjà gagné la rencontre alors finalement plus de peur que de mal…Il faudra néanmoins que je me penche sur une nouvelle association pour la paire de mixte…

On conserve notre trajectoire en nous imposant 4-3 dans la bonne humeur !

Semaine prochaine déplacement à Ozoir (c’est où ça ???)

See you soon.

On continue à ne rien lâcher !

Facebooktwitter

Les commentaires sont fermés.